perte de mémoire

Perte de mémoire : comment la limiter ?

Une perte de mémoire aussi appelée trouble mnésique, correspond à une incapacité ou à une difficulté à mémoriser un fait actuel ou encore, à retrouver un souvenir. Si elle est souvent anodine et passagère (fatigue, stress, inattention), elle peut parfois révéler une maladie.

troubles de la mémoire

Comment fonctionne notre mémoire ?

Notre mémoire nous permet d’enregistrer des informations à travers les différents événements de notre vie et via les différentes choses que nous avons appris. Elle permet à la fois de les conserver mais aussi, de les restituer et de les utiliser dans notre quotidien pour nous permettre d’accomplir de très nombreuses choses. La mémoire nous permet d’interagir avec notre environnement. Il y a deux « types » de mémoire : la mémoire à court terme ou mémoire de travail, et la mémoire à long terme qui rassemble la mémoire sémantique, épisodique, procédurale (automatismes) et perceptive (sensorielle).

Zones du cerveau impliquées dans la mémoire
Zones du cerveau impliquées dans la mémoire © Inserm, F. Koulikoff

Il n’existe pas dans notre cerveau, un seul centre de la mémoire, cette dernière y est répartie : odeurs, sons, goûts, images, toucher… sont dispatchés dans différentes zones. Les informations sont fixées par l’hippocampe. Cette structure du cerveau fait partie du lobe temporal du cortex cérébral. Elle est le siège de la mémoire et de l’apprentissage.

L’hippocampe fait partie du système limbique qui gère les mécanismes primitifs tels que la faim, la libido, le plaisir et bien sûr la mémoire. C’est elle qui est endommagée dans la maladie d’Alzheimer.

D’où vient une perte de mémoire ?

Avant toute chose, il faut savoir qu’il existe différents troubles de la mémoire. En effet la perte peut se situer à différents niveaux : rétrograde lorsque l’on oubli des souvenirs antérieurs ou des faits anciens, antérograde lorsque l’on oubli des événements au fur et à mesure qu’ils se présentent, lacunaire lorsqu’on oubli un court épisode de notre vie (perte de connaissance, crise d’épilepsie etc.).

perte de la mémoire chez les séniors

Les causes de la perte de mémoire sont nombreuses et dépendent en général de l’âge à laquelle elle intervient. Il faut distinguer les pertes de mémoires bégnines et la maladie qui doit être prise en charge par un médecin.

Dans le cas de troubles bénins de la mémoire, nous pouvons évoquer les causes suivantes :

  • Prise de médicaments tels que des antidépresseurs, somnifères etc.
  • Fatigue ou manque de sommeil
  • Stress, dépression
  • Carences alimentaires
  • Consommation de drogue, d’alcool ou de tabac
  • Surcharge de travail
  • Sénilité

Dans ce dernier cas, on parle de perte graduelle de la mémoire récente. Elle s’accompagne généralement de troubles du comportement et de la personnalité ainsi que, de nervosité, d’irritabilité voir, de dépression.

Plantes et aliments pour booster sa mémoire

omega-3

Dans le cas d’une perte de mémoire bégnine et passagère, nous pouvons consommer des aliments et des plantes qui permettent de booster notre mémoire. Nous pouvons citer notamment : les poissons gras comme le saumon ou la sardine, le calamar, l’huile d’olive ou d’avocat et, les fruits à coques.

Ces aliments ont pour principaux avantages d’apporter des acides gras essentiels et des Oméga-3, indispensables au fonctionnement de notre cerveau, du cœur et de la vision. Les acides gras insaturés qu’ils contiennent, indispensables à la santé, sont dit « essentiels » car l’organisme humain ne sait pas les synthétiser. Si vous ne parvenez pas à les intégrer de façon quotidienne dans votre alimentation, vous pourrez les retrouvez dans le complément alimentaire Forever Arctic Sea.

Le Bacopa ou hysope d’eau est une espèce de plante grasse, aquatique qui a un effet positif sur le système cérébral et aurait un effet positif sur la mémoire à court et à long terme. 

Enfin, le cognizin est une forme de cioticoline, nutriment présent dans le cerveau, qui favorise la communication entre les synapses et garantit la transmission efficace des informations.

D’une façon plus générale, notre cerveau consomme au repos 20% de notre énergie et doit être alimenté en nutriments pour être pleinement concentré, vigilent et pour booster notre capacité de mémorisation. Forever Focus, est un complément alimentaire qui associe le Cognizin, des vitamines B6 et B12, du zinc, de la bacopa et autres actifs qui contribuent à favoriser la mémoire à court et long terme.

Vous souhaitez en savoir plus sur les bienfaits de l’Aloe Vera ? Inscrivez-vous à notre newsletter !

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Laisser un commentaire