plantes médicinales et naturopathie

Le pouvoir des plantes

Utilisées depuis des milliers d’années, les plantes médicinales sont nombreuses et permettent de soulager beaucoup de maux du quotidien. D’après le centre de recherche botanique des Kew Gardens à Londres, ont en recenserait plus de 28 000 aujourd’hui. Fruits, plantes, racines sont autant de merveilles que nous offre la nature afin de nous alimenter et de nous soigner.

plantes médicinales

Les progrès scientifiques nous ont permis, ces dernière années, de progresser dans l’identification des principes actifs des plantes et de leurs propriétés pharmacologiques. Remettant ainsi, au goût du jour des pratiques thérapeutiques reléguées au rang de « remèdes de grand-mère » durant des dizaines d’années. C’est ainsi que, la naturopathie et plus particulièrement, la phytothérapie et l’aromathérapie, se sont fortement développées.

L’utilisation ancestrale des plantes

L’utilisation des plantes médicinales est une pratique millénaire, basée sur un savoir empirique, enrichi de générations en générations. La première liste consacrée aux plantes aux vertus thérapeutiques a été gravée sur une tablette d’argile par les Sumériens 3000 ans av. JC. A l’époque ils utilisaient déjà la myrte, le chanvre, le thym et le saule en décoctions filtrées.

Le papyrus Ebers, a ensuite été rédigé par les égyptien, 1500 av. JC. et recensait plusieurs centaines de plantes.

Ces dernières étaient également beaucoup utilisées par les Amérindiens afin de guérir leur corps mais aussi, de purifier leur esprit et d’équilibrer leur vie. Néanmoins, l’utilisation des herbes dans la médecine Amérindienne n’a fait l’objet d’aucun recueil car elle se communiquait uniquement à l’oral. Parmi leurs plantes de prédilection ont pouvait compter le tabac (fumé pur) pour guérir de nombreux maux et la sauge qui guérissait des problèmes digestifs mais aussi, de poumons ou de peau.

La naturopathie

La naturopathie est classée comme la 3ème médecine traditionnelle mondial par l’organisation mondiale de la santé. Aussi appelée, médecine douce, elle repose sur la nouvelle définition de la santé d’un individu comme étant un état complet de bien être physique, mental et social.

La naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels ou biologiques. Son objectif principal est de préserver le capital santé ou énergie vitale, en puisant son inspiration dans différentes disciplines.

Les naturopathes peuvent ainsi recourir à des conseils autour de l’alimentation, du sommeil, de l’exercice physique, de l’hydrothérapie mais aussi, à la médecine par les plantes ou phytothérapie.

La phytothérapie

phytothérapie

La phytothérapie est l’art de se soigner par les plantes.
Elle utilise des plantes médicinales pour remédier à des problèmes du quotidien de façon naturelle ou en complément de certains traitements lourds.

En phytothérapie, les plantes sont utilisées à l’état brut. On peut les ingérer, les faire macérer, les utiliser en cataplasme ou encore les inhaler.

Les bénéfices de ces plantes médicinales sont nombreux : digestion, sommeil, tonus, libido, diminution du stress ou encore perte de poids.

L’aromathérapie

Lorsque l’on extrait le principe actif d’une plante, il est possible de créer une huile essentielle dont quelques gouttes suffisent à offrir les mêmes effets que la plante dans son ensemble. C’est ce que l’on appelle l’aromathérapie.

aromathérapie

Si l’aromathérapie existe depuis des millénaires, l’appellation huiles essentielles n’apparait qu’en 1972.

Ces huiles sont extraites des plantes par distillation à la vapeur et offrent des vertus thérapeutiques étonnantes. Elles agissent à la fois sur l’organisme et sur la psyché. En traversant la peau, elle se retrouvent dans la microcirculation puis dans la circulation sanguine.

Elles sont cependant à manier avec attention et sur les conseils d’un naturopathe (elles sont notamment interdites aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 6 ans).

5 plantes aux vertus thérapeutiques

Le thym

Le thym est reconnu depuis plus de 12 000 ans, tant pour ses usages médicinaux et cosmétiques que culinaires. Il soulage les troubles digestifs et gastro-intestinaux mineurs.

Il est également reconnu pour ses vertus dans les affections respiratoires et ORL : asthme, bronchite, toux, angine, rhinopharyngite.

L’Aloe Vera

L’Aloe vera est une plante merveilleuse qui contient 250 composants essentiels au bon fonctionnement du corps humain. Il permet de booster notre métabolisme, nos défenses naturelles, aide à réguler le transit, hydrate les couches supérieures de l’épiderme, régule les fonctions hépatiques et détoxifie le corps.

Le thé vert

Le thé vert est utilisé depuis de très nombreuses années en médecine traditionnelle pour ses effets positifs sur le cerveau, le poids, le système cardiovasculaire, le diabète et même le cancer.

La sauge

La sauge est la plante digestive par excellence. Elle permet également de réguler la transpiration, les cycles menstruels ou encore de soulager les maux de gorge. Elle offre des propriétés antiseptiques et antioxydantes.

La Lavande

L’huile essentielle de lavande vraie offre, quant à elle, des propriétés antispasmodiques, décontractantes, cicatrisantes et régénératrices. Elle est notamment utilisée dans les soins anti-âge pour régénérer la peau ou dans les shampoing pour leur redonner de l’éclat et du tonus.

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Laisser un commentaire